Pour en finir avec La Vie de Galilée !

Au terme de six heures de travail, nous aurons vu que…

– Brecht a réécrit trois fois la pièce entre 1926 et 1956, genèse marquée successivement par la montée du nazisme, la seconde guerre mondiale et ses horreurs, la bombe atomique qui interroge d’une nouvelle manière la responsabilité des hommes de science. Quand Brecht la réécrit en 1939, il veut obtenir « cette brise qui vient des rivages nouveaux, cette aurore rosée de la science. » Mais avec Hiroshima, en 1945, la biographie de Galilée s’éclaire autrement. Le conflit du scientifique avec les pouvoirs de son époque amène avec encore plus de force la question de la responsabilité des scientifiques. Enfin, la dernière version, nourrie de l’histoire récente et notamment de l’affaire Oppenheimer (père de la bombe atomique), s’enrichit de la vie même de Brecht en tant que témoin de l’Histoire et inscrit Galilée au coeur des enjeux de la première moitié du XXème siècle.

– la pièce, composée de quinze tableaux, s’étend sur 27 ans. Cette temporalité longue permet au dramaturge de confronter sur scène des événements éloignés dans le temps et de mettre pleinement en lumière les retournements liés au combat que mène la raison contre l’obscurantisme. La longue tirade finale de Galilée, que nous avons étudiée, propose, à la lumière de tous ces événements, la réflexion d’un homme sur l’ensemble de sa vie et donne au spectateur la définition de ce que devrait être un homme de science.

– La durée de l’histoire présentée sur scène, en un temps de représentation de quelques heures, propose donc au spectateur une fresque haletante qui interroge la responsabilité des hommes de science et incite tout un chacun à placer la Vérité au-dessus de tout, quelles qu’en soient les conséquences.

la-vie-de-galilae
Nicolas Bouchaud dans la mise en scène de J-F Sivadier

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s